La boutique merveilleuse - Achat Vente de bijoux en argent et pierres naturelles - collier ethnique - bague historique - bracelet folklorique, Boucles oreilles gothique, pendentif steam punk, diadème elfique fantastique médiéval, perles loisirs créatifs, pierres précieuses, objets et articles ésotériques, magiques, vampire, accessoires époque antique, préhistoriques, gaulois, romains, médiéval, renaissance, empire, belle époque 1900, pirate, grande guerre 1914 1918 - Pierres, gemmes, cristaux, rubis, emeraude, corail, turquoise, lapis lazuli, aigue marine,  amazonite, ambreamethyste, ametrine, tourmaline, citrine, oeil de tigre, topaze, cornaline, labradorite, onyx, grenat, malachite - Articles religieux - croix, crucifix, anhk, egyptienne, pendule

 Votre panier est vide  Votre compte

ARMES de COLLECTION

ACHAT / VENTE D’ ARMES BLANCHES et à FEU DE COLLECTION

SILEX PREHISTORIQUES NEOLITHIQUE / PALEOLITHIQUE / ETHNIQUES

REPRODUCTIONS  / COPIES / FAC-SIMILES

 

A l’attention des collectionneurs d’armes de collection, nous proposons des pièces de qualité, armes blanches ou à feu authentiques anciennes et antiques, mais aussi des reproductions fidèles et archéo-compatibles.

Armes Silex préhistoriques

ACHAT / VENTE D’ ARMES et OUTILS PREHISTORIQUES en SILEX, PIERRE, OS

AUTHENTIQUES / REPRODUCTIONS  / COPIES / FAC-SIMILES

 

La fabrication et l'utilisation d'outils de pierre est un jalon des plus importants dans la lente progression vers ce qu'il sera convenu d'appeler l'homme. Il y a environ 2 000 000 d'années, l'homme préhistorique développe des techniques qui lui permettent de façonner des outils rudimentaires.

 

Les plus anciennes armes connues sont des épieux en bois. Au Paléolithique final déjà, elles étaient munies de pointes spéciales en silex, en os ou en bois de renne L'arc et les flèches, apparus à la fin de cette époque, restèrent pendant des millénaires les principales armes de jet. Du Néolithique datent les haches en pierre et les poignards en silex, exceptionnellement en cuivre. Ces objets étaient probablement à la fois des outils, des armes et des marques de prestige.

 

Fabrication :

 

Les armes utilisées par les premiers hommes sont de simples pierres et de grossiers gourdins de bois. Les premiers hommes fabriquent des outils en frappant deux galets l'un contre l'autre. Par la suite ils produisent des bifaces (silex taillé sur ses deux faces) qui coupent, creusent et râclent. Plus tard, ils créent des outils de plus en plus efficaces, comme les grattoirs, les burins, les couteaux et les perçoirs. Enfin, on trouve des outils en os et en ivoire (harpons)

 

Types d'outils préhistoriques

Les outils primaires

Par outils primaires on entend les objets qui, sans transformation, sont utilisés comme outils. Ce sont donc des objets trouvés dans la nature, comme des pierres (pour taper), ou des feuilles (pour nettoyer ou essuyer).

Difficile de retrouver ce type d'outil lors de fouilles ou même de le reconnaître : utilisé à l'état brut, il ne se différencie que très peu d'un objet naturel. Seules des traces d'usure peuvent laisser apercevoir son ancienne utilisation.

Ces outils primaires sont fréquemment utilisés par des espèces animales (comme les chimpanzés par exemple).

 

Les outils secondaires

Les outils secondaires sont fabriqués avec l'aide d'un autre outil. Par exemple, une pierre utilisée comme percuteur qui permet de façonner une autre pierre et d'en faire un "couteau".

Ces outils secondaires sont uniquement fabriqués par les hominidés.

 

Les outils composites

Les outils composites sont formés de plusieurs éléments qui forment un seul outil. C'est par exemple la fabrication d'un arc, d'une hache ou d'une sagaie.

Ce type d'outil ne se retrouve que dans les évolutions "récentes" du genre Homo.

 

Les "métaoutils"

Un métaoutil est une notion plus complexe : c'est un outil qui permet l'amélioration d'un autre outil. Dans Les premiers outils (Pascal Picq et Hélène Roche) les auteurs citent en exemple "le cas de la petite pierre que les chimpanzés de Bossou calent sous une pierre servant d'enclume afin de la stabiliser".

 

Armes et Outils préhistoriques par matériaux et par types

 Outils en pierre

Le biface, Le hachereau, Le racloir, Le burin, Le grattoir, Le perçoir, Le poignard, La hache, L'herminette, La faucille, La meule

 

Outils en matières dures animales

Le poinçon, L'aiguille à chas, Le pic,

 

Armes préhistoriques

L'épieu, Les pointes, Le propulseur, La sagaie, Les harpons, L'arc et la flèche

Armes Blanches de collection

ACHAT / VENTE D’ARMES BLANCHES DE COLLECTION  HISTORIQUE et ETHNIQUES

REPRODUCTIONS  / COPIES / FAC-SIMILES

 

Une arme blanche est une arme tranchante, perforante ou contondante dont la mise en œuvre n'est due qu'à la force humaine ou à un mécanisme auquel elle a été transmise, à l'exclusion d'une explosion. Et ceci qu'elle soit constitué à partir de bois, de pierre, d'os, d’arête, de métal et/ou de matériaux composites.

 

A l’attention des collectionneurs d’armes blanches de collection, nous proposons des pièces de qualité, armes authentiques anciennes et antiques, mais aussi des reproductions fidèles et archéo-compatibles.

 

Quelques Armes blanches traditionnelles :

 

Arme d'hast (à hampe) : faux, lance, hallebarde, naginata (Japon),

 

Couteau : baïonnette, poignard, stylet, scramasaxe, tanto (couteau-sabre japonais), kunaï, kandjar (Oman), Kirpan (Sikhisme)

 

Arme blanche : Acinace, Angon, Arme de jet, Athame, Bagh-nakha, Baïonnette, raquemard,

Canne-épée, Canne-sabre, Ceste, Cinquedea, Couteau, Couteau balistique, Couteau Bowie, Couteau papillon, Crochet du tigre, Dadao, Dague, Dague à rouelles, Damas à décoller des Capitouls, Dao, Dha, Dirk, Eku , Ensis , Falcata , Fauchon , Faucille , Faux de guerre ,Fléau d'armes ,Fourreau ,Framée ,Francisque , Garde ,Ginsu , Gunto , Hache ,Hache de guerre , Hasta , Janbiya ,Javeline ,Javelot ,Jian , Kandjar ,Katar , Khépesh , Kriss , Labrys ,Lame , Macana , Machette ,Main-gauche ,Messer , Miséricorde , Morgenstern , Parang ,Percemaille ,Pilum ,Poï ,Poignard ,Poing américain ,Pugio ,Reitschwert, Sarbacane ,Sarisse ,Scramasaxe ,Semispatha ,Sica ,Spatha , Spiculum ,Stylet , Tomahawk , Trident , Xiphos ,Yatagan

Armes à feu de collection

ACHAT / VENTE D’ARMES à FEU DE COLLECTION  HISTORIQUE et ETHNIQUES

REPRODUCTIONS  / COPIES / FAC-SIMILES

 

Une arme à feu est une arme permettant d'envoyer à distance des projectiles, au moyen de gaz produits par la déflagration (combustion rapide et confinée d'un composé chimique détonnant). Depuis quelques siècles, à partir de la Renaissance tardive, les armes à feu sont devenues les armes prépondérantes de l'humanité, ce qui a provoqué de profondes mutations dans l'art militaire.

 

Il existe, de façon basique, deux types principaux d'armes à feu : les armes légères et les pièces d'artillerie. Les armes légères sont des armes d'un calibre assez réduit, souvent en dessous de quinze millimètres, que l'on pointe à la main et directement sur un objectif visible. Les pièces d'artillerie, elles, sont des armes plus imposantes nécessitant l'utilisation d'un support (l'affût) pour être mises en batterie, elles peuvent peser plusieurs tonnes et avoir une portée de plusieurs dizaines de kilomètres ; leur pointage se fait souvent de façon indirecte grâce à des observateurs avancés et par l'utilisation de coordonnées géographiques.

 

Une autre façon de répartir les armes à feu peut être l'automatisation de leur séquence de tir, on peut ainsi distinguer les armes au coup par coup, les armes à répétition, les armes semi-automatiques et les armes automatiques.

 

A l’attention des collectionneurs d’armes à feu de collection, nous proposons des pièces de qualité, armes authentiques anciennes et antiques, mais aussi des reproductions fidèles et archéo-compatibles.

 

HISTOIRE DES ARMES à FEU

 

Les premières armes à feu apparurent en Chine au viiie siècle avec les lances à feu (Huo Sang), espèce de lance-flammes, à l’efficacité pratique restreinte sur un champ de bataille (mais plus large pour ses qualités incendiaires). Leur efficacité psychologique sur des novices pouvait être utile. Par observation, le recul fut tard avec les flèches à feu, dont la portée fut augmentée.

Au xiiie siècle, les troupes de Gengis Khan utilisaient les pots à feu (assimilables aux cocktail molotov) de façon marginale. Les pots à feu étaient constitués d'un contenant rempli de combustible qui en se répandant créent un grand foyer incendiaire, un pot contenant de l'huile qui va s’enflammer et se répandre quand le pot va se casser.

 

Les premières armes à feu européennes apparurent au cours de la deuxième moitié du Moyen Âge, vraisemblablement au xiiie siècle, où l'on trouvait les premières mentions de ce type d'armes à feu médiévales.

Les armées musulmanes du royaume de Grenade se servent au xiiie siècle et pour la première fois en Europe, de la poudre noire ; ils introduisent les armes à feu qui vont révolutionner la technologie militaire. Les premiers essais d'arme à feu concernaient surtout des engins d'artillerie, les armes portables se révélant, tout d'abord problématiques à mettre en œuvre, et moins efficaces que les armes de jet traditionnelles, comme l'arc et l'arbalète.

 

Les premières pièces d'artillerie, furent alors utilisées concurremment avec l'artillerie névrobalistique, alors en usage pour les sièges. Du fait des limitations technologiques de ces premières réalisations, leur emploi était souvent risqué pour l'attaquant lui-même, les premières bombardes ayant tendance à exploser après quelques tirs, voire dès le premier. Leur efficacité était douteuse, leur projectile se désagrégeant à l'impact, plutôt que d'entamer la fortification visée.

Les progrès réalisés en métallurgie vinrent peu à peu à bout de ces premières difficultés. Il devint possible dès la fin du Moyen Âge, de réaliser des canons qui n'explosent plus que de façon très occasionnelle et des projectiles en fonte, s'imposent au détriment de ceux en pierre, utilisés tout d'abord.

L'effet sur les techniques de siège et de fortification est alors fondamental, les plus hautes murailles, gages d'invulnérabilité auparavant, deviennent les plus vulnérables, et l'on dut repenser tout l'art de protéger une position.

 

Quelques armes à feu traditionnelles :

 

pistolet, fusil, revolver, Arquebuse, Fusil à poudre,  Carabine, Fusils, Fusil d'assaut, Fusil de chasse, Fusil à pompe, Fusil de précision, Fusil mitrailleur, Lance roquette, Mitrailleuse, Mousquet,  Pistolet mitrailleur, Poivrière, Tromblon